La révision annuelle chez Peugeot

Le système de freinage est un élément essentiel pour votre sécurité.

Il doit répondre instantanément et précisément à votre sollicitation. Les éléments les plus importants sont les tambours, plaquettes, disques et mâchoires. Chacun possède sa propre fonction et, ensemble, ils contribuent au freinage et à l’immobilisation de votre véhicule.

LE FONCTIONNEMENT DU FREINAGE LA RÉPARTITION DU FREINAGE

Le maître cylindre transforme cette énergie en pression hydraulique qui se diffuse par l’intermédiaire du liquide de frein incompressible jusqu’aux 4 roues.
Pour les roues équipées de freins à disque, la pression provoque l’action d’un étrier hydraulique qui serre les plaquettes de frein sur le disque.
Pour les roues équipées de freins à tambour, la pression a pour effet d’écarter 2 mâchoires qui entrent en contact avec le tambour.

La répartition du freinage

Le freinage est assuré à 60% par les roues avant.
Des freins à disque, plus efficaces et plus résistants, équipent l’avant, et des freins à tambour ou à disque l’arrière. Les véhicules équipés de 4 disques ont souvent des disques ventilés à l’avant, pour un meilleur refroidissement. Ce système permet de garder un meilleur contrôle de la direction en empêchant le blocage des roues lors d’un freinage d’urgence.

ABS : le système anti-blocage

Ce système permet de garder un meilleur contrôle de la direction en empêchant le blocage des roues lors d’un freinage d’urgence

QUELS SONT LES ORGANES DE FREINAGE QUI S’USENT ?

LES PLAQUETTES DE FREIN


Les frottements liés au freinage entraînent des dégagements très importants de chaleur, des coups de frein répétés peuvent faire monter la température jusqu’à 800°C !

Le matériau des plaquettes est plus tendre que celui des disques, il va donc s’user plus rapidement. Des plaquettes usées peuvent endommager le disque de frein. En cas de freinage brusque, vous risquez de perdre le contrôle de votre véhicule.

Faites contrôler régulièrement l’état de vos plaquettes (tous les 10 000 km environ). Faites-les remplacer dès qu’il est constaté que l’épaisseur du matériau est réduite à 2 mm. Faites toujours remplacer simultanément les 2 jeux de plaquettes d’un même essieu afin d’éviter un freinage dissymétrique. C’est essentiel pour votre sécurité.

LES DISQUES DE FREIN


Au freinage, ils sont fortement sollicités. De leur état dépend l’efficacité maximum des plaquettes. Ils peuvent se voiler, se fendiller ou s’oxyder.
Faites-les contrôler à chaque changement de plaquettes, afin de vérifier que leur épaisseur respecte la cote établie par le Constructeur.

LES TAMBOURS DE FREIN


Moins sollicités que les plaquettes, ils subissent néanmoins les mêmes contraintes. Des éléments usés peuvent occasionner un déport de l’arrière dû au blocage des roues.
Faites-les contrôler régulièrement (tous les 20 000 km environ). Les mâchoires doivent être remplacées dès que l’épaisseur des garnitures est inférieure à 1,5 mm.

LE LIQUIDE DE FREIN


Un liquide trop usagé peut entraîner une perte d’efficacité du freinage ou une fuite du système hydraulique, source de défaillance potentielle. Un voyant du tableau de bord vous indique son niveau d’alerte.
En cas de baisse anormale du niveau du liquide de frein, consultez sans attendre votre point de vente Peugeot.
Faites changer votre liquide de frein au minimum 1 fois tous les 2 ans ou tous les 40 000 km ou 60 000 km suivant la date de 1ère mise en circulation de votre véhicule. C’est indispensable.

QUELQUES CONSEILS

Après un changement de plaquettes, effectuez leur rodage par petits freinages successifs.
Après le lavage de votre véhicule dans une station de lavage automatique, les disques et les plaquettes avant peuvent être humides. L’efficacité des freins peut alors diminuer. Faites de temps en temps un léger freinage pour que la chaleur dégagée sèche les pièces.
Utilisez uniquement des produits homologués par Peugeot pour nettoyer les jantes aluminium, vous éviterez ainsi l’agression des étriers par des solvants inappropriés.
Lors de freinages légers vos freins peuvent siffler ou grincer, ces bruits n’impactent pas l’efficacité du freinage. Néanmoins, si vous avez des doutes, faites contrôler disques et plaquettes par un point de vente Peugeot.
N’oubliez pas que tout système de freinage n’est réellement performant qu’avec des amortisseurs et des pneumatiques en bon état.

LES SIGNES D’USURE DU SYSTÈME DE FREINAGE

  • Le voyant de frein s'allume : votre frein à main est serré ou le niveau de liquide est trop bas ou les plaquettes sont trop usées. Attention, ne jamais prendre ce signal à la légère.

  • La pédale de frein est dure : cela peut être dû à une défaillance de l’assistance du freinage, des tuyaux ou du circuit hydraulique, des cylindres de roues ou des étriers.

  • La pédale de frein est molle : la pédale s’enfonce dans le vide, vous devez “pomper” pour pouvoir freiner. Attention, c’est le signe d’une anomalie grave du système hydraulique.

  • Le véhicule se déporte au freinage : un cylindre de roue ou un étrier est peut-être grippé, ou plus simplement un pneu est dégonflé. Des amortisseurs usés peuvent également avoir les mêmes conséquences.

  • Le véhicule vibre au freinage : il s’agit probablement de disques de frein défectueux, d’une pièce desserrée ou d’un jeu excessif dans le train avant ou arrière.

  • Le véhicule "broute" au freinage : si à la moindre sollicitation les freins se bloquent, c’est peut-être le signe d’un problème sur les disques, les tambours ou les garnitures de frein. Demandez conseil à votre point de vente Peugeot.


Si vous observez un ou plusieurs de ces signes d’usure, consultez sans tarder votre point de vente Peugeot.

LE FREINAGE ET LE CONTRÔLE TECHNIQUE


Particulièrement sévère en matière de sécurité, 21 points du Contrôle Technique relèvent du freinage. Afin d’éviter les désagréments d’une contre-visite, n’hésitez pas à faire contrôler votre système de freinage par votre point de vente Peugeot.

En matière de sécurité, les exigences Peugeot vous assurent qualité des matériaux, résistance optimisée à l’usure et efficacité du freinage.