SKIP TO CONTENT

VOITURE ÉLECTRIQUE, PLUS ÉCONOMIQUE À L'USAGE ?

Des économies sur le prix du carburant, moins d'entretien, un mode de conduite « Eco » pour une autonomie maximum, un stationnement gratuit dans certaines municipalités : retrouvez les avantages de rouler en voiture électrique !

A QUELLES AIDES PUIS-JE AVOIR LE DROIT ?

  • Les primes :

 L’état a mis en place un système de bonus/malus à l’achat pour récompenser les véhicules émettant un faible taux de CO2. Pour les véhicules électriques, cette prime s’élève à 27% du coût d’acquisition dans la limite de 7 000 €. Dans le même temps, si un particulier envoie son ancienne voiture à la casse en achetant un véhicule neuf, il bénéficie d’une prime à la conversion. Dans le cas de l’électrique, elle est de 2 500 €, cumulable avec le bonus écologique.

Découvrez les aides de l'Etat auxquelles vous avez droit : 

 

  • Stationnement gratuit :

Plusieurs communes de France favorisent les véhicules à faibles émissions de CO2.
Renseignez-vous auprès de votre municipalité ou sur le site je change ma voiture.com
Par exemple, à Paris les véhicules basses émissions peuvent stationner gratuitement durant 6h. 

 

  • Carte grise avantageuse

Un véhicule électrique vous fait profiter d’une exonération partielle ou totale des frais de carte grise selon où vous habitez.

COÛT ÉNERGÉTIQUE INFÉRIEUR À CELUI DU CARBURANT :

2,5 € vs. 9 € en thermique pour 100 km en moyenne

En France, le prix du kWh avoisine les 0,15 €.
En partant de cette base, la dépense en électricité pour parcourir 100 km est estimée à environ 2,5 € avec une Peugeot e-208.

Bien que le prix du carburant fluctue régulièrement, une chose est sûre : le coût du carburant Essence/Diesel est en moyenne beaucoup plus cher que l’électricité.

Prenons l’exemple d’une voiture essence qui consommerait 4 L/100 km, dans une période où le sans-plomb coûterait 1,40 €/L. Même avec ces fourchettes basses de prix, le résultat est sans appel : le coût en carburant s’élèverait à environ 5,6 € pour 100 km. Soit plus du double par rapport à  l’électrique !

UN ENTRETIEN MOINS COÛTEUX

L’automobiliste qui roule en électrique réalise également des économies sur l’entretien de sa voiture électrique.
Grâce à la simplicité du groupe motopropulseur, les visites à l’atelier sont moins nombreuses et bien souvent moins coûteuses.

Par exemple, la transmission comporte peu de pièces mécaniques complexes. Un véhicule électrique n’a pas d’embrayage, de ligne d’échappement, de filtre à particules ou de courroie de distribution, autant d’éléments qu’il faut contrôler et parfois changer sur une voiture thermique.

Autre point à souligner : la faible sollicitation des plaquettes de frein, grâce au système de récupération d’énergie qui ralentit automatiquement le véhicule dès que le conducteur lève le pied de la pédale d’accélérateur.