BRISONS LES MYTHES SUR L'ÉLECTRIQUE

NOUVELLE PEUGEOT 208

Peugeot News revient sur les a priori concernant les véhicules électriques et y répond !

Préjugé N°1 :

« Les véhicules électriques n’ont pas assez d’autonomie »

NOUVELLE PEUGEOT 208

La question de l’autonomie reste centrale lorsque l’on parle des voitures électriques. Pour information, les Français effectuent en moyenne 30 km pour leurs tajets quotidien ce qui fait de la motorisation 100% électrique, une véritable alternative aux motorisations thermiques.

De plus, les nouveaux véhicules électriques Peugeot ont une autonomie jusqu'a 340 km permettant de parcourir de plus  longues distances en une seule charge. Pour de plus longs trajets, la voiture électrique peut compter sur le réseau des points de recharges public en plein développement. Aujourd’hui les points de recharges rapides permettent de recharger 80% de votre batterie en 30 minutes seulement soit le temps d'une petite pause.

Préjugé N°2 :

« Il n’y a pas assez de bornes de recharge en France »

IMPLANTATIONS DES POINTS DE RECHARGES

La majorité des utilisateurs de véhicules électriques rechargent leur voiture chez eux pendant la nuit. Profitez également de vos heures de travail pour recharger votre véhicule dans le parking de votre entreprise, lorsqu'une borne est disponible. Renseignez vous, peut être  qu'une ou deux  recharges hebdomadaires seront suffisantes pour couvrir vos déplacements quotidiens. 

Les points de recharge accessibles sont chaque jour plus nombreux  : fin mars 2019, on en dénombrait 25 880 en France - soit une hausse de 29 %  par rapport au mois de mars 2018, un point rassurant et pratique pour les futurs conducteurs de véhicules électriques.

Préjugé N°3 :

« Les temps de chargement sont trop longs »

RÉPARTITION DES POINTS DE RECHARGE

Tout dépend du mode de recharge que vous utilisez. Une recharge classique complète  peut prendre plusieurs heures, une recharge rapide ne prendra que 30 minutes pour recharger 80% de la batterie. La première correspond à l'utilisation d'une recharge standard ou accélérée (Wallbox) souvent à domicile. La seconde à l'utilisation d'une prise de borne de recharge rapide, à haute puissance, de plus en plus nombreuses sur le territoire.  

Nous reviendrons dans un prochain article sur tous les détails de la recharge d’un véhicule électrique.

 

Préjugé N°4 :

« Les véhicules électriques coûtent trop cher»

Bien que les véhicules électriques reviennent plus cher à l’achat que les véhicules thermiques, leur coût de revient sur le  moyen et long terme est équivalent à ces derniers. Les principales raisons à cela sont l’incitation fiscale de l’État de 6 000 € et la prime à la conversion ainsi que le faible coût de l’électricité par rapport au carburant et le coût de l’entretien, qui s’en trouve lui aussi très réduit.

C’est pour ces raisons, qu'on parle davantage de TCO (Total Cost of Ownership)  soit de coûts à l'usage, que de prix d’achat et qu’on privilégie les contrats de location aux ventes comptant lorsqu'on évoque les véhicules électriques.

Préjugé N°5 :

« Les batteries des voitures ne sont pas recyclables »

La filière de recyclage est aujourd’hui capable de recycler plus de 80% des batteries lithium (soit 30% de plus que l’exigence 2006 de l’UE en la matière). Les entreprises du secteur se préparent d’ores et déjà à l’accueil des premières batteries aux alentours de 2025. Mais surtout, l’industrie et la recherche travaillent sur la possibilité de recycler les batteries à l’infini, permettant ainsi une indépendance vis-à-vis des pays producteurs mais aussi d’insérer la filière batterie dans l’économie circulaire.

Pour connaitre les premiers retours clients sur l’actuelle gamme électrique Peugeot, rendez-vous sur cet article Peugeot News : https://www.peugeot.fr/news/actu-auto/temoignage-vehicules-electriques.html

Restez connectés à Peugeot News pour nos prochains articles d’approfondissement sur l’électrique !