COMMENT SOULAGER SON DOS AU VOLANT ?

dos

Les conducteurs qui passent de longues heures en voiture, comme les personnes devant leurs ordinateurs, souffrent souvent de troubles musculo-squelettiques. Des ostéopathes livrent leurs conseils pour éviter ces maux.

Bien entrer et sortir du véhicule

C’est basique, mais des mauvaises habitudes prises lors de l’installation au volant peuvent créer des torsions inutiles qui se traduisent par des douleurs chroniques. Nicolas Rodet, président du réseau Oostéo qui intervient en entreprises notamment auprès des taxis G7, recommande de se positionner dos à la voiture, genoux vers l’extérieur avant de s’asseoir. Pour descendre, le kinésithérapeute et ostéopathe George Dray conseille de reculer son siège, poser ses pieds au sol et ensuite se lever.

Savoir s’asseoir

Une fois assis, le dos doit être droit, les épaules contre le dossier, les bras légèrement fléchis, les jambes à 90° minimum par rapport au tronc. La ceinture doit passer par la clavicule, le sternum et la hanche. La bande latérale ne doit pas s’appuyer sur le nombril au risque de créer des troubles digestifs.

Faire des pauses toutes les heures

Pour les professionnels qui passent leurs journées dans leur véhicule, il est important de s’arrêter régulièrement pour s’étirer, faire des rotations de la tête et des épaules. « Une minute toutes les heures » recommande Nicolas Rodet. « La position assise avachit le dos, il faut tout faire pour conserver l’aspect physiologique de la colonne vertébrale qui a trois courbures  : cervicale, dorsale et lombaire » précise George Dray.

Eviter le coude à la fenêtre

En été, il est tentant d’ouvrir la fenêtre et de conduire le coude appuyé à l’extérieur, mais il est préférable pour préserver les articulations de garder les mains de chaque côté du volant. De même, l’air qui souffle sur le cou peut provoquer des torticolis.

Utiliser des accessoires

Les experts suggèrent de caler un coussin au niveau des lombaires ou d’utiliser une ceinture lombaire si l’on constate un soulagement. Il existe des vêtements, comme le T-shirt de la marque T Droit, qui permettent de corriger sa position naturellement.

Faire du sport

La natation dorsale, le yoga, le Pilates, le gainage sont les activités sportives recommandées pour travailler le renforcement musculaire et éviter le relâchement. Le tout accompagné d’une bonne hygiène de vie : alimentation saine, sommeil réparateur et quelques séances d’ostéopathie annuelles en prévention.